Un déplacement qui s’annonçait difficile pour les fleuryssoises.

En effet après 4 défaites successives, il est évident que le doute était très présent dans la tête des joueuses. Un déplacement à Besançon, une équipe mal classée de ce championnat mais qui restait sur une victoire acquis à l’extérieur face à Nîmes. Elles partaient donc avec un avantage mental qui n’était pas fait pour arranger les affaires des panthères. Les fleuryssoises de leur côté savaient au combien cette rencontre était importante et une première victoire allait leur permettre de se lancer dans ce championnat.

Les deux équipes se livraient un mano à mano dans ce début de première période mais rapidement les bisontines prenaient les commandes de cette rencontre et une fois de plus les fleuryssoises couraient après le score (8-5 à la 15ème min.).

G. Niombla permettaient à ses coéquipières de recoller au score mais les joueuses de Besançon étaient toujours devant.

Les fleuryssoises étaient à la peine et ne parvenaient pas trouver la solution face à la défense bisontines. Quelques actions individuelles leur permettaient de rester au contact mais Besançon réussissait à creuser l’écart et la mi-temps était sifflée sur le score de 16-12.

Le début de seconde période était de nouveau à l’avantage de Besançon qui creusait rapidement l’écart (20-16 à la 5ème).

C’est alors que les fleuyssoises décidaient de jeter leurs dernières armes dans la bataille. Plusieurs montées de balles rapides, et Manon Houette sur son côté gauche ne laissait aucune chance à la portière bisontine. Les fleuryssoises revenaient à une longueur (24-23 à la 15è min.).

La machine fleuryssoisses se relançait et c’est de nouveau G. Niomblay qui permettait à ses coéquipières de prendre l’avantage pour la première fois dans cette rencontre (25-26 à la 20ème min.).

Les bisontines tentaient de se ressaisir mais les fleuryssoises ne lâchaient rien, K. Cissé armait son bras à mi-distance à plusieurs reprises. P. Jeoffroy sortait les parades qu’il fallait au bon moment. Un final bien maitrisé par les panthères qui l’emportaient sur le score de 28-30.

Cette victoire tant attendue mais au combien difficile ne pouvait que ravir le coach fleuryssois et les joueuses. Une victoire que tous les supporters attendaient.

Le déplacement à Dijon le week-end prochain devrait permettre aux fleuryssoises de continuer sur leur lancée et confirmer leur prestation.

Comme le soulignait Christophe Maréchal, le coach de fleuryssois en fin de rencontre : « la semaine a été difficile avec 4 défaites successives. Un fond de jeu et une défense qui n’est pas au niveau espéré. On enchaîne les défaites et le doute s’installe. On encaisse encore 16 buts en une mi-temps. Mais une seconde période rassurante avec plus de cœur. Pauline Jeoffroy sort des ballons chauds et Koumba Cissé lâche quelques ballons à mi-distance très importants. Les joueuses ont su prendre leur responsabilité. La confiance dans le sport, c’est très important ».

Fleury :

Nikolayenko (2/4), Cisse (5/8), Houette (4/6), Landre (5/5), Bernataviciute (2/3), Marzouk (1/4), Germany (2/4), Niombla (7/10) e Ori (2/3)

Les gardiennes :

Jeoffroy (8/27) - Foggea (1/10)

Ce site utilise des Cookies afin d'améliorer l'expérience utilisateur. En utilisant le site, vous acceptez l'utilisation des cookies.