La rencontre opposant les fleuryssoises à l'équipe de Toulon, championne de France en titre n'aura pas laissé plané le moindre doute quant à l'issue de la rencontre.

En effet les fleuryssoises se sont heurtées à plus fort qu'elles. Une équipe toulonnaise très solide tant sur le plan défensif que sur le plan offensif avec un effectif de qualité. Un adversaire de taille que les fleuryssoises craignaient et le score final en atteste.

La rencontre débutait sur un rythme rapide. Marta Gega ouvrait le score pour les panthères mais rapidement les fleuryssoises commettaient des erreurs qui se payaient "cash". En effet, trois balles perdues en attaque et trois balles de contre attaque concrétisées par l'internationale Siraba Dembele qui fusillait la gardienne fleuryssoise (3-1 à la 5ème min).

Les fleuryssoises tentaient de stopper le jeu rapide des toulonnaises, Laura Kamdop sur une belle relance de Pauline Geoffroy puis Laurisa Landré sur un superbe "un contre un", permettaient à leurs coéquipières de rester dans la course mais les toulonnaises semblaient intraitables (6-4 puis 9-6 à la 15ème min.).

Un petit sursaut fleuryssois pour revenir à deux buts mais Toulon très serein creusait le score (12-8 à la 20ème min.).

Laura Kamdop, à "l'arraché" en position de pivot tentait de remettre ses coéquipières sur la bonne voie, imitée de près par Alégra Oholanga-Loki mais rien ne suffisait à stopper l'armada toulonais. Les deux équipes rentraient au vestiaire sur le score de 17-12.

La seconde période semblait repartir sur le même rythme avec une équipe toulonnais très combattante. Marta Gega sur contre attaque puis Edina Ori à 9 m tentaient de réduire un écart qui ne faisait que croître (20-14 à la 5ème min.).

Les toulonnaises profitaient pleinement des erreurs défensives de leur adversaire, leur infligeant par la même occasion un 4-0. Un léger sursaut fleuryssois, Edina Ori imité par Laurisa Landré à 6 m puis Coralie Brouillet à l'aile droite et ce sont les panthères qui infligeait à leur tour un 4-0. Mais ce n'était malheureusement que ponctuel, les toulonnaises loin de se déstabiliser continuaient leur marche en avant (24-16 puis 28-18 à la 15ème min.).

Le dernier quart voyait l'équipe toulonnaise faire cavalier seul malgré quelques incursions fleuryssoises, Rafika Marzouk par deux fois sur l'aile droite puis la jeune Jennifer Issifou sur son aile gauche (30-18 puis 34-21 à la 25ème min.).

La partie était jouée depuis déjà bien longtemps et les deux équipes regagnaient les vestiaires sur le score final de 35-23 malgré un ultime et joli but de Marta Gega en appui à 9 mètres qui logeait le ballon sous la barre transversale.

La victoire toulonnaise est somme toute logique. Les fleuryssoises n'ont pas été en mesure d'inquiéter une équipe de Toulon très forte. Les imprécisions dans le jeu fleuryssois aura énormément peser, la moindre erreur se traduisant par un but.

Les rencontres s'enchaînent et le prochain rendez-vous aura lieu à la salle Albert dimanche 10 octobre à 17heures avec la venue de l'équipe de Dijon. Une victoire semble capitale. Une équipe dijonnaise certainement à la porté des panthères mais rien n'est joué d'avance et les fleuryssoises devront jouer avec application et prouver ce dont elles sont capables.

La marque : M. Gega (6) - A. Oholanga-Loki (4) - L. Kandop (3)  - L. Landre (3) - E. Ori (3)- C. Brouillet (1) - R. Marzouk (2) - J. Issifou (1)

Ce site utilise des Cookies afin d'améliorer l'expérience utilisateur. En utilisant le site, vous acceptez l'utilisation des cookies.